Site Loader

Oh qu’il est beau mon septembre
Par la fenêtre de ma chambre
J’observe ses rayons de soleil
Qui perturbent mon sommeil

Doucement ça me revient
Ce quatorze sera la genèse
Tout comme son refrain
Début de la fin d’un malaise

Tu es très bien comme tu es

Laisser un commentaire